«A plusieurs reprises, j’avais prédit des événements»

Walter Van Beirendonck au Mode Museum d’Anvers, lors de sa rétrospective «
Dream The World Awake
».
Walter Van Beirendonck au Mode Museum d’Anvers, lors de sa rétrospective « Dream The World Awake ». - Kristof Van Accom

Walter Van Beirendonck confine chez lui, à Zandhoven. Son bureau d’Anvers est fermé depuis le 13 mars. Très occupé à restructurer l’Académie des Beaux-Arts – dont il dirige le département Mode – et à organiser les cours à distance, il poursuit son travail de création en profitant de son jardin. Il nous envoie la photo d’un oiseau traversant un ciel extraordinairement bleu, bordé de grands arbres : « L’image qui représente le mieux ces dernières semaines à la maison. Je n’ai jamais vécu le printemps aussi intensément  », écrit le créateur anversois de 63 ans.

Les agressions externes (bactériologiques, extraterrestres, militaires…) ont toujours imprégné vos créations.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct