Coronavirus – «La vie en pause, jour 44»: la sainte

Plus haut, le masque, un peu plus haut.
Plus haut, le masque, un peu plus haut. - D.R.

Avant-hier, il s’est passé un truc incroyable.

On sonne chez la Mamounette. Elle se penche au balcon et c’est Bérénice qui fait du porte-à-porte depuis deux ou trois semaines pour proposer aux gens des masques qu’elle a fabriqués.

« Je les vends 5 euros, qu’elle explique, le visage tendu vers le ciel. Au début, je les distribuais gratuitement mais c’est mon mari qui a calculé que ça me coûtait un peu plus de 3 euros et qui m’a dit que je pouvais bien en demander 5 euros. » La Mamounette trouve ça cher, mais on lui dit que non, franchement, c’est normal. Et que c’est bien courageux à Bérénice de parcourir la ville comme ça et de sonner chez tout le monde. C’est une sainte. D’ailleurs, sauf son respect, Bérénice a vraiment un look de sainte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct