Hiannick Kamba (ex-Schalke 04), la vie après la mort

Hianick Kamba.
Hianick Kamba. - D.R.

L’histoire de Hiannick Kamba commence le jour de sa mort. Le 9 janvier 2016 par un accident sur une route du Congo, son pays d’origine. A 29 ans.

Jadis U19 à Schalke, avec Manuel Neuer et Benedikt Höwedes notamment, son employeur dans la Ruhr et son club, des basses divisions allemandes, avaient à l’époque honoré sa mémoire par un message d’adieu.

Une histoire tragique comme il en arrive malheureusement.

Arrière droit en équipes de jeunes des «Königsblauen», Kamba n’avait pas percé dans le football, mais il avait à tout le moins échappé à son destin comme il l’avait raconté, comme d’autres compagnons d’infortune, dans In Deustchland angekommen (Débarqués en Allemagne), un récit sur les réfugiés. Des sans-papiers. Des documents que Kamba n’avait plus sur lui la nuit où on a relevé son corps sans vie. Enfin, celui d’un autre, si tant est qu’il y en avait un. Si tant est qu’il y a bien eu un accident.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct