L’ultimatum allemand met-il l’euro en danger? Les économistes divisés

La décision de la Cour constitutionnelle allemande est une bombe à retardement pour l’union monétaire – et pour l’Union européenne elle-même.
La décision de la Cour constitutionnelle allemande est une bombe à retardement pour l’union monétaire – et pour l’Union européenne elle-même. - AFP.

Analyse

En lançant, en mars 2015, un programme massif de rachat d’obligations souveraines, la Banque centrale européenne (BCE) a-t-elle excédé son mandat – qui lui impose essentiellement de veiller à maintenir la stabilité des prix – et violé les traités européens qui interdisent le financement monétaire des Etats ?

Saisie par des citoyens allemands, la Cour constitutionnelle allemande avait, comme le veut la procédure, interrogé la Cour de justice de l’UE (CJUE). Celle-ci avait jugé, en décembre 2018, que l’action de la BCE était légale. On aurait pu croire que la question était ainsi tranchée. Erreur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct