Des mesures nettes chez les opticiens

Juste avant le 1er mai, fédérations patronales (Comeos, UCM, Unizo) et syndicats du commerce se sont mis d’accord sur un plan de déconfinement du secteur – baptisé Plan Phœnix – avec des mesures que devront obligatoirement appliquer les magasins, avant et pendant leur réouverture. La plupart de ces dispositions apparaissent comme la réplique de celles appliquées par la grande distribution alimentaire depuis le confinement. Mais certains sous-secteurs sensibles, comme celui de la mode ou des soins de beauté, prévoient des règles additionnelles particulières. Ainsi, les opticiens devront suivre une procédure particulière pour s’assurer que leurs clients n’essayent qu’un nombre limité de montures (cinq) et que celles-ci soient clairement identifiées et désinfectées. Avant cela, les clients auront, de préférence, pris rendez-vous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct