Un masque FFP2 sur sept reçus a été distribué

Entre le 7 et le 21 avril au moins, plus aucun FFP2 n’est sorti d’un stock qui est pourtant passé de 4,4 millions à 4,9 millions de pièces.
Entre le 7 et le 21 avril au moins, plus aucun FFP2 n’est sorti d’un stock qui est pourtant passé de 4,4 millions à 4,9 millions de pièces. - Pierre-Yves Thienpont.

Les communications officielles ont beau aligner les chiffres de millions de masques commandés, la pénurie d’équipements de protection individuelle est loin d’avoir disparu. « Trouver des masques FFP2 est toujours un réel problème », explique Kenneth Counye, directeur médical de l’hôpital Saint-Jean, à Bruxelles. « Nous avons été contraints de travailler avec des masques périmés que nous avons fait tester pour nous assurer que nous ne mettions pas nos collaborateurs en danger ». Un lot de quinze mille protections périmées a ainsi reçu le feu vert du laboratoire par Idewe, qui l’a jugé bon pour le service. Mais le manque est d’autant plus criant que « sur les deux derniers lots d’équipements que nous avons reçus du Fédéral, il n’y avait pas un seul masque FFP2 », poursuit Kenneth Counye. « De plus, nous devons prendre garde au deuxième pic d’infections, qui va arriver soit dans les prochaines semaines, soit après l’été. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct