Ce petit bout de tissu qui fait déraper les Etats

Ce petit bout de tissu qui fait déraper les Etats
Photo News.

Les masques seront le fil conducteur symbolique de cette crise sanitaire. Parce qu’ils sont devenus l’outil indispensable de nos vies au quotidien, le sésame du retour aux autres. Parce qu’aussi, leur manque crucial étant mortel, ils représentent un enjeu économique et politique majeur.

C’est un peu la version « corona » de l’effet papillon : un si petit objet, un bout de tissu ridicule soudain objet de toutes les convoitises, de tous les soins – vous allez vous aussi le faire bouillir chaque jour – et de toutes les polémiques. Et donc, ce masque qui aujourd’hui protège pourrait « après » faire tomber bien des têtes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct