La tricherie menace-t-elle l’avenir des échecs?

La tricherie menace-t-elle l’avenir des échecs?
Reuters

Tricher n’a jamais été aussi facile, grâce aux multiples moteurs d’échecs, des cyberprogrammes plus puissants que le cerveau des grands maîtres et auxquels chaque internaute peut accéder en quelques clics. Or, dans la compétition au plus haut niveau, la victoire se décide souvent sur un coup, un seul, joué au moment décisif. L’été dernier, le portail Chess.com s’est même demandé si la triche ne constitue pas la plus grande menace pour l’avenir de ce jeu royal. Cette question avait été publiée quelques semaines après la chute d’Igors Rausis, qui avait reconnu que le smartphone caché dans les toilettes lors du tournoi de Strasbourg lui appartenait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct