Déconfinement: le Conseil national de sécurité décide de lâcher du lest sur la vie sociale

Déconfinement: le Conseil national de sécurité décide de lâcher du lest sur la vie sociale

Le Conseil national de Sécurité (CNS) s’est réuni ce mercredi pour examiner la deuxième phase -dite 1B- du déconfinement.

« Beaucoup de Belges ressentent de la lassitude et de la fatigue. C’est légitime. » Message reçu cinq sur cinq par le Conseil national de sécurité. Qui a décidé de lâcher du lest sur la vie sociale.

Le retour aux visites privées était attendu le 18 mai ? Ce sera dès ce dimanche, qui n’est pas la fête des mères par hasard : on pourra recevoir quatre personnes chez soi, toujours les mêmes, et ces quatre personnes ne pourront aller dans un autre foyer. Un risque pour l’épidémie, un retour à la liberté difficilement contrôlable ? Sophie Wilmès assume et insiste : « On passe un contrat avec les Belges, on pense qu’on peut compter sur le civisme et le sens de la responsabilité de la population ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct