Soumis à des mesures strictes, les magasins ne vont pas rouvrir pour le plaisir des clients

Les communes et leurs policiers devront sécuriser les artères commerçantes.
Les communes et leurs policiers devront sécuriser les artères commerçantes. - Bruno D’Alimonte

Un peu moins de deux mois après leur fermeture pour contribuer à la lutte contre le coronavirus, les magasins non alimentaires, qualifiés aussi de « non-essentiels », vont pouvoir rouvrir en masse ce lundi 11 mai, suite au feu vert du Conseil national de sécurité (CNS) de ce mercredi. Restent encore toutefois exclus à ce stade les services avec contacts physiques comme les salons de massage et les coiffeurs, ainsi que l’horeca et les marchés. Par contre, les marchands ambulants isolés pourront reprendre leurs activités sur la voie publique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct