La licence obtenue, le Standard va devoir se réinventer

La masse salariale pèse trop lourd sur le budget du Standard qui pourrait ne plus avoir tous les moyens de son ambition.
La masse salariale pèse trop lourd sur le budget du Standard qui pourrait ne plus avoir tous les moyens de son ambition. - Photo News

Ouf… Cette interjection a dû parcourir bien des esprits au Standard tant le soulagement est de mise après la sentence favorable rendue par la Cour Belge d’arbitrage pour le Sport (CBAS). Le club principautaire n’évoluera pas en D2 amateurs, ni en D1 amateurs, mais bien au sein de l’élite du football professionnel. La licence en poche, l’honneur est sauf. Mais l’image est détériorée et bien des problèmes persistent comme on le constate depuis le début de l’année civile. Et l’avenir ne s’annonce pas radieux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct