Avec Federica Pellegrini, c’est un peu tout le sport italien qui reprend du service

Avec Federica Pellegrini, c’est un peu tout le sport italien qui reprend du service
Reuters

Elle a enfilé son plus beau maillot, coloré comme cette date à ne pas oublier. Nous sommes le 4 mai 2020, il est 9h30 et la journée s’annonce magnifique. Après 42 jours de pause forcée, le corps de Federica Pellegrini retrouve enfin son élément naturel.

Un plongeon dans une eau qui n’aura jamais été aussi bleue. Sa piscine, située à 100 mètres de chez elle, elle la rejoint après un voyage qui n’aura jamais été aussi long, et aussi difficile. Depuis que sa maman, Cinzia, lui a fait découvrir les joies de l’eau quand elle était bébé, c’est la première fois qu’elle reste éloignée du chlore aussi longtemps. « Après six semaines, like a baby », plaisante cette petite fille de presque 32 ans alors qu’elle joint les mains au-dessus de sa tête, monte sur le plongeoir et plie les jambes avant le grand saut.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct