Coronavirus – «La vie en pause, jour 46»: le film

Quatre amis, oui mais lesquels
?
Quatre amis, oui mais lesquels ? - D.R.

Ces deux derniers jours, il s’est passé un truc incroyable.

Le confinement est passé d’une pièce de Fassbinder un poil chiante avec des gens qui parlent des heures autour d’une table à une comédie de Francis Veber.

Sûr que le scénariste de La Chèvre, Le Placard, Le Jouet, Le Dîner de cons, est derrière tout ça. A tous les coups, c’est lui qui a soufflé à Sophie Wilmès le pitch de cette histoire de fous. Histoire de nous regarder nous prendre la tête, nous entre-déchirer et d’en tirer les meilleures répliques.

Mercredi soir et jeudi, toute la journée, ça n’a été que quiproquos, choix cornéliens, malentendus, bisbrouilles et grincements de dents. Quatre personnes ? En tout ? Les mêmes ? Chez qui ? Ta mère ou la mienne ? Non, ok, clair qu’on est leurs meilleurs amis, mais eux, sont-ils les nôtres ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct