Fil info
Thierry Hellin, chez lui, lit un texte du poète flamand Charles Ducal.
Thierry Hellin, chez lui, lit un texte du poète flamand Charles Ducal. - D.R.

Les comédiens s’emparent des mots des poètes, en hommage aux victimes du coronavirus

C’est une alliance très belle. Il y a un mois, quelques dizaines de poètes belges prenaient gracieusement la plume, et s’engageaient pour tenter de mettre un peu de baume sur les douleurs, en ces temps de confinement obligatoire. Pour marquer la mémoire des disparus. Pour soutenir les familles en deuil, aussi. Ce mois-ci, ce sont les comédiens belges qui prennent le relais, eux aussi bénévolement. Pour exprimer leur émotion face à l’événement provoqué par la pandémie. Par amour du texte, aussi.

Thierry Hellin est là, la barbe hirsute, dans sa bibliothèque, à lire les mots de Charles Ducal ou de Corinne Hoex. Marie-Paule Kumps nous chuchote à l’oreille des mots de Christian Merveille et de Milady Renoir. Nicolas Buysse a choisi son jardin, sous le soleil exactement, pour nous dire un texte de Vincent Tholomé.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite