Luxembourg: de l’épargne citoyenne pour soutenir les commerces de proximité

Philippe Ledent, un des deux coprésidents d’UCM-Lux, veut croire en ce nouveau projet participatif de proximité.
Philippe Ledent, un des deux coprésidents d’UCM-Lux, veut croire en ce nouveau projet participatif de proximité. - D.R.

Bien des secteurs de notre économie souffrent et vont souffrir encore dans les mois à venir. Même s’il y a eu des aides des pouvoirs publics, pour bien des commerçants, la relance passe par un besoin en cash. Mais c’est là que le bât blesse. « Nombreux sont les commerçants qui se voient refuser un crédit, constatent Philippe Ledent et Philippe Denis, coprésidents de l’UCM-Lux, les banques se montrant de plus en plus exigeantes, voire méfiantes. Le financement participatif est également un levier pour décrocher de futurs financements, dont un crédit bancaire. Une collecte réussie est un vrai gage de confiance. »

De là est née l’idée d’une aide venant des citoyens. Le concept « #SauvonsNosCommerces » veut permettre le financement de commerces en impliquant leurs clients, voire les habitants au sens large, une manière de les soutenir dans le cadre de cette pandémie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct