Phase 1 A: l’unité nationale, c’est (déjà) terminé

Le Conseil national de sécurité du 24 avril a signé la fin définitive de la paix des braves.
Le Conseil national de sécurité du 24 avril a signé la fin définitive de la paix des braves. - Photo News.

Le Conseil national de sécurité du 15 avril marque le déclenchement des hostilités. Parce qu’il réautorise les visites dans les maisons de repos sans concertation préalable avec le secteur. Le président-bourgmestre Prévot (CDH) parle d’« erreur », les ministres flamands Jambon (N-VA) et Beke (CD&V) maintiennent l’interdiction à ce stade, à Bruxelles (Maron, Ecolo) et en Wallonie (Morreale, PS) veulent aussi consulter d’abord les intéressés. Pendant ce temps, au Parlement, dans les médias, entre partis, la critique enfle sur les défauts d’approvisionnement en masques. La N-VA, puis le PS, évoquent la possibilité de reprendre des négociations pour la formation d’un gouvernement dès juin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct