Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos de la mer et des Allemands

Un millier de vestes de cuisinier, manches écartées, ont été déployées sur le sol de la Grand-Place de Bruxelles ce jeudi. Le confinement a ravagé le secteur de l’horeca.
Un millier de vestes de cuisinier, manches écartées, ont été déployées sur le sol de la Grand-Place de Bruxelles ce jeudi. Le confinement a ravagé le secteur de l’horeca. - Photo Belga

1. Le chiffre du jour : 15€

C’est le prix exorbitant (et maximal) auquel on pourrait trouver un masque dans une gare belge. Sachant que ledit masque est obligatoire dans les trains et que le citoyen doit souvent se débrouiller pour en avoir, cela fait cher la protection unitaire. Motif invoqué par la SNCB ? Ce sont des concessionnaires privés qui les vendent. Ce sont donc eux qui fixent les prix de vente.

15 euros, cela fait 100 fois le prix d’un masque d’avant la crise. Ou encore 25 fois le prix au tarif actuel. À Monaco, la principauté a distribué gratuitement des masques – lesquels ont transité au passage par notre pays. En France, les autorités ont fixé un tarif maximal de 95 centimes d’euros TTC. En Belgique, euh, rien jusqu’ici.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct