Gouvernement fédéral: les quatre phases du déconfinement… politique

Paul Magnette (PS), Jean-Marc Nollet (Ecolo), Georges-Louis Bouchez (MR), Joachim Coens (CD&V), la Première ministre Sophie Wilmès (MR) et Bart De wever
: des acteurs pour quel scénario
?
Paul Magnette (PS), Jean-Marc Nollet (Ecolo), Georges-Louis Bouchez (MR), Joachim Coens (CD&V), la Première ministre Sophie Wilmès (MR) et Bart De wever : des acteurs pour quel scénario ? - D.R.

Dix-neuf mars : la crise du coronavirus change la donne, accélère le tempo. Alors que les partis tentaient en vain de former un gouvernement depuis près d’un an, neuf formations (MR, VLD, CD&V, PS, SP.A, Ecolo, Groen, CDH, Défi) accordent leur confiance au gouvernement Wilmès, en principe pour six mois. seules les trois premières font partie de l’exécutif toujours minoritaire certes (38 sièges sur 150 à la Chambre), mais qui n’est plus en « affaires courantes ». Le 26 mars, le gouvernement obtient les pouvoirs spéciaux, votés par dix partis (la N-VA en sus), cela pour trois mois renouvelables une fois. Objectif : pouvoir opérer dans l’urgence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct