Fête des mères: «Je ne veux pas avoir à trier mes enfants!»

Fête des mères: «Je ne veux pas avoir à trier mes enfants!»
Photo News

A la veille de cette fête des mères, un « puissance quatre » particulièrement serré se joue dans de nombreuses familles. Comment aligner ses quatre proches, en respectant, horizontalement, la distance de sécurité, sans qu’une des équipes, exclue du jeu, voit rouge ? La reprise des « réunions » avec maximum quatre personnes extérieures au foyer qui invite suscite joie, dilemme, voire tensions. Marie-Christine et Jean-Louis ont opté pour une solution radicale. Ni leurs deux filles, ni leurs quatre petits-enfants ne viendront ce dimanche. « Au départ, on pensait qu’on pourrait se voir tous ensemble, témoigne Marie-Christine. Et puis, vu le nombre, pour ne pas créer de malaise, on préfère ne voir personne. Pourquoi aller chez l’une, plutôt que chez l’autre ? Je ne veux pas avoir à trier. » Ce dimanche, ce sera donc, comme d’habitude, un tour à vélo pour se dire bonjour depuis la rue.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct