Traçage: si vous dites « je ne sais pas qui j’ai croisé », c’est embêtant pour protéger vos proches

Traçage: si vous dites « je ne sais pas qui j’ai croisé », c’est embêtant pour protéger vos proches

Le traçage est-il déjà opérationnel ?

Depuis le début de la semaine, on a pu lancer tout le système, étape par étape. On a pu ouvrir et rouvrir les centres de tri pour que les patients envoyés par leurs généralistes puissent se faire tester. Il y a déjà 10.000 prescriptions qui ont été faites, des milliers de tests qui ont été réalisés, des centaines de personnes diagnostiquées positives. Au fur et à mesure de la semaine, chaque étape est mise en place : c’est une cascade. Et maintenant, il faut identifier les contacts des personnes qui ont été exposées, et les appeler. À partir de la semaine prochaine, l’ensemble de la structure tournera en continu.

Quelqu’un diagnostiqué positif cette semaine doit s’attendre à être appelé par un des call centers ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct