Cinq remplacements par match: «Une difficulté de plus pour un coach»

La Jupiler Pro League ne bénéficiera pas de cette règle puisque la saison 2019-2020 est en principe terminée.
La Jupiler Pro League ne bénéficiera pas de cette règle puisque la saison 2019-2020 est en principe terminée. - Belga

Même si elle n’est que provisoire et répond à une demande des clubs, la décision de l’International Board constitue une nouvelle révolution. Ou plus exactement une demi-révolution parce que les entraîneurs ne pourront pas effectuer ces cinq changements à leur convenance. Sur les cinq rotations, deux doivent impérativement intervenir à la mi-temps pour éviter des arrêts de jeu à rallonge. Pour les matches de Coupe qui restent à disputer çà et là dans les divers pays qui n’ont pas « sifflé » la fin de saison, un sixième changement sera accepté en cas de prolongation. A priori, la France, les Pays-Bas et la Belgique ne sont pas concernés mais la FIFA et le Board doivent encore réfléchir ultérieurement à un maintien de la réforme (initialement limitée à l’année 2020 pour inclure les championnats qui se déroulent sur une année civile) jusqu’à l’Euro 2021.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct