Et enfin, la culture!

Au Théâtre de Poche, comme dans de nombreux lieux culturels confinés, les attentes sont nombreuses.
Au Théâtre de Poche, comme dans de nombreux lieux culturels confinés, les attentes sont nombreuses. - Roger Milutin.

C’est du rarement vu. Mardi prochain se réunira une sorte de « Conseil national de sécurité culturel » pour déconfiner, mais aussi désenclaver la culture. Tard, très tard, diront les artistes, techniciens et institutions des arts de la scène notamment – théâtre, musique, opéra – qui attendent depuis près de 60 jours et autant de cartes blanches et lettres ouvertes d’obtenir des réponses vitales à leur mise à l’arrêt totale suite à la crise du coronavirus.

Des mesures ont déjà été prises par les Communautés, en charge de la Culture, mais impossible dans ce pays-lasagne, pour la culture comme pour la santé, d’adresser efficacement et avec crédibilité les problèmes sans faire interagir tous les niveaux de pouvoir. On se souvient il y a quelques jours de la ministre Linard, en charge de la Culture pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, réduite à en appeler dans nos colonnes au fédéral pour résoudre des problèmes dont elle ne possédait pas les leviers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct