La Chine admet des «lacunes» dans son système de santé

La Chine admet des «lacunes» dans son système de santé
Reuters

La Chine a admis samedi que le Covid-19 avait révélé des « lacunes » dans son système de santé et de prévention des maladies infectieuses, des propos qui interviennent sur fond de critiques du président américain Donald Trump.

Le pays asiatique a été le premier touché par l’épidémie fin 2019. La grande ville de Wuhan (centre), où a été détecté le nouveau coronavirus, avait été particulièrement meurtrie. Le début de la crise y a été dur : soignants confrontés à une maladie alors inconnue, hôpitaux surchargés contraints de refuser des patients, tests indisponibles, malades non détectés ou encore manque de matériel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct