Un «ouf» de soulagement pour les 500 jeunes du Futuro

Le centre de formation de l’Excel Mouscron ne cesse de gagner en qualité au fil des années. Et la décision tombée vendredi permet au Futurosport de poursuivre un travail de longue haleine. En cas de descente à l’échelon amateur, les plus beaux joyaux auraient pris une autre direction. Un peu plus de dix ans après la faillite, c’est un nouvel exode qui aurait miné le moral des 50 entraîneurs « qui se donnent corps et âme toute la saison pour faire progresser au mieux nos jeunes, » a commenté Philippe Brutsaert, directeur technique au Futurosport, sur les réseaux sociaux. « J’ai une pensée pour nos 500 jeunes qui ont gardé leur confiance en nous malgré tous les messages négatifs envoyés par une certaine presse, mais aussi pour tous les bénévoles qui nous aident à faire de Futurosport un endroit avec un esprit unique en Belgique. » Le responsable a également souligné le travail de sape effectué par Philippe Sain-Jean « qui se bat depuis deux ans pour remettre le centre à la place qu’il mérite dans le paysage des centres de formation en Belgique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct