Bemelmans est confiné avec Maaike: «Un excellent test pour notre mariage»

Le couple nous a envoyé une photo, symbole de leur amour. @DR
Le couple nous a envoyé une photo, symbole de leur amour. @DR

La pratique du tennis à nouveau possible en Belgique, mais sous conditions évidemment, depuis ce lundi 4 mai : voilà une nouvelle donne qui n’a pourtant pas beaucoup changé le quotidien de Ruben Bemelmans… C’est qu’en tant que « membre de l’équipe belge de Coupe Davis », le Limbourgeois, désormais installé à Anvers, pouvait continuer à s’entraîner dans l’un des centres reconnus pour les élites sportives à Wilrijk. « On s’y retrouve deux fois par semaine avec Kimmer Coppejans, Sander Gille ou Joran Vliegen, avec les précautions d’usage », nous explique celui qui est, aujourd’hui, 215e à l’ATP, à 32 ans (son meilleur classement ? 84e mondial en 2015 !). « On croise aussi parfois Alison Van Uytvanck et Greet Minnen. Pas de vestiaire, pas de contact, la distanciation et la désinfection de tout ce qu’on utilise : on respecte évidemment les règles. Le centre n’est ouvert que pour nous (NDLR : l’interview a eu lieu avant ce 4 mai). On ne prend aucun risque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct