Ligue des champions: il y avait Liverpool et puis le FC Bruges!

Les supporters brugeois rendent hommage à Ernst Happel, un entraîneur qui a marqué l’histoire du Club.
Les supporters brugeois rendent hommage à Ernst Happel, un entraîneur qui a marqué l’histoire du Club. - Photo News

1978, c’était l’année des 3 papes. Une occurrence dont la répétition est hautement improbable. 1978 renvoie aussi à la seule finale de Coupe des champions d’un club belge. Et à l’époque, à l’exception d’une invitation pour le vainqueur sortant, sa dénomination n’était aucunement galvaudée. La première et, plus que certainement, la dernière.

Cependant, contrairement, à l’enchaînement funeste au Vatican, la présence du FC Bruges à Wembley ne relevait absolument pas de l’imprévisibilité. Les paroles de Lajos Kü, la surprise magyare dans le XI de l’impassible entraîneur autrichien, a posteriori, aussi audacieuses qu’elles soient, reflètent bien la réalité de l’époque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct