Il y a 60 ans, l’opération Attila permit la capture d’Eichmann

Adolf Eichmann fut l’un des principaux architectes de la Shoah.
Adolf Eichmann fut l’un des principaux architectes de la Shoah. - D.R.

Les dates commémoratives s’empilent. Après les 8 et 9 mai qui marquèrent il y a 75 ans la fin de la guerre de 40-45, on s’était souvenu du 10 mai, date de l’invasion allemande en Belgique il y a 80 ans. Ce lundi 11 mai, il sera rappelé qu’il y a 60 ans, un commando du Mossad (les services d’action israéliens) parvenait au terme de deux ans de préparation à mettre la main sur l’un des principaux architectes de la Shoah, Adolf Eichmann, qui avait bénéficié après la guerre de l’assistance des filières d’exfiltration vers l’Amérique du Sud de réseaux nazis.

Cet épisode de l’histoire d’après-guerre eut la vertu, à la faveur du procès qui lui fut intenté en Israël après sa capture en Argentine, de révéler, sans doute plus que le procès de Nuremberg, l’étendue des crimes commis contre les Juifs par le régime nazi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct