Déconfinement: pour sensibiliser à l’hygiène, l’école devra montrer le bon exemple

La précaution sanitaire imposée par le Covid-19 va confronter de nombreuses écoles à l’état de leurs toilettes, jusqu’ici parfois volontairement occulté, souvent simplement méconnu.
La précaution sanitaire imposée par le Covid-19 va confronter de nombreuses écoles à l’état de leurs toilettes, jusqu’ici parfois volontairement occulté, souvent simplement méconnu. - D.R.

Frictionner ses doigts moussants sous l’eau du robinet. Un geste anodin, devenu « barrière » face au coronavirus. Et qui devra trouver sa place dans « le monde d’après ».

« La crise a provoqué des changements de comportement – comme le lavage des mains – de façon drastique et très rapide. Vu la gravité de la situation, ces changements se sont imposés facilement dans la population », analyse Olivier Luminet, professeur en psychologie de la santé à l’Université catholique de Louvain. Mais avec le déconfinement, il juge « très probable » que cette autodiscipline prendra du plomb dans l’aile. « Une fois passé le pic émotionnel, il faudra trouver des moyens pour maintenir ces comportements vertueux. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct