France: en mai 40, ils écrivaient déjà ça…

Le Maréchal Pétain.
Le Maréchal Pétain. - Archives nationales françaises.

D’ordinaire, c’est le 8 mai, anniversaire de la victoire alliée de 1945, que l’on célèbre.

Cette fois, en particulier dans la presse conservatrice, c’est l’anniversaire du 10 mai 1940, date de l’effondrement militaire de la France face à l’Allemagne, que l’on a tenu, sinon à célébrer, du moins à longuement évoquer, l’idée sous-jacente étant que les deux défaites sont comparables : face au virus comme face à l’Allemagne.

Et d’ailleurs, dans les deux cas, face à l’Allemagne.

C’est Bertrand de Jouvenel qui écrivait, en septembre 1940 (ce que j’ignorais à l’époque, les années 70, quand j’eus avec lui des relations très amicales) : « l’exemple allemand doit nous servir et nous prouverait notre infériorité si nous n’étions pas capables de subir silencieusement notre pénitence. La France doit se régler sur le modèle allemand ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct