Série télé: Phoebe Waller-Bridge, l’encre et la plume

Phoebe Waller-Bridge a ce petit quelque chose en plus, cette finesse de langage assassine que seuls les Anglais de la haute société élevés à Shakespeare détiennent.
Phoebe Waller-Bridge a ce petit quelque chose en plus, cette finesse de langage assassine que seuls les Anglais de la haute société élevés à Shakespeare détiennent. - Amazon/BBC.

Il y a cette scène dans Fleabag . Le personnage principal joué par Phoebe Waller-Bridge est emmené par son ami le prêtre dans un lieu, une sorte de retraite spirituelle en pleine ville, une simple pièce dans laquelle les gens viennent se ressourcer en silence et, seulement lorsqu’ils ressentent le besoin de dire ce qui remonte à la surface, se lèvent pour prendre la parole. Le sac à puces (« fleabag », donc…) s’en amuse, prend la caméra (le public) à témoin puis, sans même s’en rendre compte, prise d’un élan, se lève et dit ce qui vient du cœur : « Parfois, je me dis que je ne serais pas autant féministe si j’avais de plus gros seins. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct