Des ciné-concerts s’invitent chez vous

« Magic », film fantastique de Segundo de Chomon, peut être revu en différé.
« Magic », film fantastique de Segundo de Chomon, peut être revu en différé. - D.R.

Confiné chez lui, le pianiste accompagne en direct, en improvisation, le film muet, apportant une autre vie propre à l’image mouvante. Le spectacle dure en moyenne une trentaine de minutes. C’est Buster Keaton faisant l’expérience burlesque et poétique d’une maison démontable ou Alice Guy filmant la rocambolesque poursuite derrière un chien chapardeur de saucisse.

De vieilles bobines ? Tournés il y a plus de cent ans, ces films s’invitent avec une modernité étonnante. Le visuel en noir et blanc est soutenu par une musique qui souligne les points forts de l’action et aide le spectateur dans la compréhension du récit. L’idée n’est pas de remplacer l’expérience live de la salle, mais d’offrir ce divertissement aux cinéphiles confinés. Comme l’écrit Michel Chion dans son ouvrage La musique au cinéma, « la musique aide à la rupture avec le temps quotidien et à créer un temps de représentation, elle dit « il était une fois ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct