Préparer «le monde d’après» par des élections

Préparer «le monde d’après» par des élections
Coralie Cardon

Sauf mauvaise surprise sanitaire, les pouvoirs spéciaux ne seront pas prolongés au-delà du mois de juin, et la confiance accordée au gouvernement fédéral prendra fin en septembre. Plusieurs partis ont déjà demandé la mise en place d’un nouveau gouvernement à l’automne. Ils refusent ainsi l’idée d’organiser des élections au préalable, considérant que celles-ci butent sur deux obstacles majeurs : elles nous feraient prendre un risque sanitaire et elles nous feraient perdre un temps précieux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct