Les images clandestines de Dutroux confirment sa psychopathie

Marc Dutroux, à la pilosité grisonnante, tel qu’il apparaît dans l’émission de Téléfacts.
Marc Dutroux, à la pilosité grisonnante, tel qu’il apparaît dans l’émission de Téléfacts. - Telefacts

La diffusion mardi soir dans l’émission Telefacts (VTM) d’images de Marc Dutroux tournées clandestinement révèle une fois de plus les délires du psychopathe affirmant qu’il est « innocent de tout ce qui permet de condamner un homme à la perpétuité ».

Dutroux reste égal à lui-même. Porteur d’une barbe et de cheveux blancs, il assure avec aplomb qu’il n’aurait pas de responsabilité dans les assassinats de Julie, Melissa, An et Eefje. Il affirme que les responsables de la mort des enfants seraient les membres d’une « association de bandits dirigée par un groupe de hauts fonctionnaires », évitant, évidemment de s’étendre sur le sort de Sabine et Laetitia qu’il enleva et viola. Ces survivantes ne virent que Dutroux à la maison de Marcinelle et il fut leur seul bourreau. Dutroux affirme avoir été sacrifié « sur l’autel d’intérêts scélérats ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct