Des pays européens envisagent d’exercer des pressions sur Israël

Le 9 mai, des milliers d’Israéliens ont manifesté contre le nouveau gouvernement en formation sous l’égide d’un Binyamin Netanyahou inculpé par la justice.
Le 9 mai, des milliers d’Israéliens ont manifesté contre le nouveau gouvernement en formation sous l’égide d’un Binyamin Netanyahou inculpé par la justice. - JACK GUEZ/AFP.

Analyse

Israël va-t-il annexer une bonne partie des territoires palestiniens occupés ? C’est l’intention affichée par le nouveau gouvernement qui sera mis en place ce jeudi 14 mai. A Bruxelles, en même temps, certains Européens s’interrogent sur l’opportunité d’exercer sur le nouvel exécutif israélien des pressions pour qu’il renonce à ce projet jugé contraire au droit international.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct