Les syndicats de Brussels Airlines: «La relation ne semble pas très bonne avec les Allemands»

Les syndicats de Brussels Airlines: «La relation ne semble pas très bonne avec les Allemands»
EPA

Le gouvernement fédéral n’a pas été informé des détails du plan de restructuration de Brussels Airlines annoncé mardi matin, se sont étonnés les syndicats de la compagnie aérienne à l’issue de leur entretien avec la Première ministre Sophie Wilmès et les ministres des Finances Alexander De Croo et de l’Economie et de l’Emploi Nathalie Muylle. Ces derniers devraient, selon les syndicats, recevoir prochainement la direction de l’entreprise et demanderont des garanties claires à Lufthansa, maison-mère de l’entreprise belge, lors des négociations quant à une aide d’Etat.

La ministre Muylle n’a par exemple pas été informée du lancement d’une procédure Renault de licenciements collectifs, alors qu’elle devrait normalement l’être, constate Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct