Les comédiens s’emparent des mots des poètes: Manuela Sanchez lit «Rose noire», d’Eric Brogniet

Les comédiens s’emparent des mots des poètes: Manuela Sanchez lit «Rose noire», d’Eric Brogniet

Depuis début avril, près de cent poètes belges ont pris gracieusement la plume, et se sont engagés pour apporter leur soutien aux familles en deuil. Ce mois-ci, ce sont les comédiens belges qui prennent le relais, eux aussi bénévolement. Pour exprimer leur émotion face à l’événement provoqué par la pandémie. Par amour du texte, aussi, eux qui sont invisibilisés depuis la mi-mars par les mesures de confinement, qui les frappent en premier.

Nous les avons invités à nous envoyer une vidéo d’un poème de leur choix, parmi les textes de Caroline Lamarche, Jean-Pierre Verheggen, Laurence Vielle, Werner Lambersy, Anne Versailles, Vincent Tholomé, Corinne Hoex, Karel Logist… Les comédiens se sont filmés, chez eux, face caméra, dans leur salon, leur bibliothèque ou leur jardin. Seuls, avec les moyens du bord. Ils ont mis toute leur âme dans ces lectures. Elles sont belles, sobres, intimes, habitées, pleines d’émotion retenue.

Une vingtaine de vidéos sont postées depuis le 8 mai sur le site du Soir , comme sur celui du Poète national. Retrouvez-les chaque jour de la semaine, à raison d’une lecture par jour, durant un mois. Au rendez-vous de ces lectures : Babetida Sadjo, Thierry Hellin, Marie-Paule Kumps, Alexandre von Sivers, Maya Racha, Bernard Yerlès, Hélène de Saint-Père, Pietro Pizzuti, Adia Panteleeff, Benoît Verhaert, Isabelle De Hertogh, Antoine Cogniaux, Florence Hebbelynck, Nicolas Buysse, Manuela Sanchez, Fabrizio Rongione, Laurie Degand, Almamy Barry, Marianne Basler et Elliot Jenicot.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    • d-20140218-W4939Q

      Les Belges sont les plus braves…

      … de tous ces peuples. C’est la traduction fournie par cet ouvrage : « Horum omnium fortissimi sunt Belgiae » en version originale latine. Et il s’agit des peuples de la Gaule. La...

    • Petros Markaris.

      Polar: des universitaires en ligne de mire

      Le commissaire Charitos est heureux. Depuis quelques jours, il...

    • Cécile Guidot plonge dans les déchirures familiales.

      Une étude notariale en folie

      Forte de son expérience professionnelle, Cécile Guidot avait, l’...

    • David Nicholls a écrit un récit qu’on ne lâche pas.

      Tout un été avec Shakespeare

      En 1997, Charlie Baxter est un adolescent de seize ans comme les...

    0 Commentaire