«Au creux de l’oreille»: du théâtre au bout du fil

Sarah Brahy.
Sarah Brahy.

C’est un fait méconnu, et pourtant, de salubrité publique : l’oreille serait l’une des zones les plus érogènes du corps humain. Pourquoi dès lors ne pas se dorloter les tympans ? Pourquoi ne pas tenter l’orgasme par la stimulation auditive ? Déposer un peu de plaisir au seuil de votre pavillon, c’est justement ce que propose « Au creux de l’oreille » sous la forme d’un rendez-vous téléphonique avec un ou une comédienne. « J’ai attendu ça comme le coup de fil d’un amoureux », témoigne Samira Boussoaline après une de ces séances privilégiées. «  Bien sûr, il n’y a pas l’image, mais la voix suffit pour créer tout un univers ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct