Evolution de la propagation du coronavirus en Belgique: les chiffres qui ont conforté le Conseil national de sécurité (infographies)

EPA/STEPHANIE LECOCQ
EPA/STEPHANIE LECOCQ

Un pas à la fois. Un jour après l’autre. Alors que le Conseil national de sécurité (CNS) devait acter ce matin le passage à la deuxième phase de déconfinement, et ses modalités détaillées, le rapport quotidien de Sciensano présenté au cours du point presse du SPF Santé publique est sans équivoque : la situation aurait tendance à se normaliser. En n’omettant toutefois pas qu’il faut en principe compter une quinzaine de jours pour que des contaminations se traduisent en hospitalisations.

La première phase du déconfinement ayant eu lieu le 4 mai, il faudra donc attendre le lundi 18 pour en avoir une vision plus nette encore - au moment même où on entrera en phase 2. Pour nourrir ses réflexions et lever de nouvelles barrières, le CNS avait à n’en pas douter les mêmes statistiques que nous devant les yeux.

Qu’a-t-il pu constater, avec Yves Van Laethem pour les lui détailler ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct