La bibliothèque, ce vaste monde que les écrivains organisent... ou pas

La bibliothèque, ce vaste monde que les écrivains organisent... ou pas
N. Roux.

J’ai souvent senti que ma bibliothèque expliquait qui j’étais, me donnait une identité mouvante qui ne cessait de se transformer au fil des ans ». Ainsi parle Alberto Manguel, écrivain, traducteur, éditeur, bibliophile et lecteur argentino-canadien. La bibliothèque, c’est un monde. Un monde personnel, qui raconte l’histoire de son propriétaire, ses goûts, son évolution au fil du temps et de l’âge. Une superposition de strates qui narrent l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte, les intérêts et les affinités subites. Un composite de plusieurs bibliothèques, les unes édifiées patiemment, les autres reçues en héritage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct