Coronavirus - Pas de retour au trafic aérien d'avant-crise avant 2023 (Iata)

En 2021, l'organisation qui regroupe 290 compagnies aériennes estime que le trafic (mesuré en kilomètres-passagers payants, RPK) devrait être inférieur de 24% au niveau de 2019, sur la base d'une reprise qui débuterait au troisième trimestre 2020 par la réouverture de liaisons intérieures.

Mais la reprise dépend de la vitesse à laquelle les frontières vont rouvrir et du rythme de la croissance mondiale et l'impact sur le segment du voyage long-courrier "sera bien plus sévère et durera plus longtemps", souligne l'organisation.

Dans un scénario plus pessimiste, où les restrictions de circulation persisteraient au troisième trimestre de cette année, l'Iata envisage un trafic en RPK en baisse de 34% en 2021.

Selon un sondage réalisé par l'Iata, 58% des passagers interrogés limiteraient dans un premier temps leurs déplacements à des séjours dans leur pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct