Déconfinement: la reprise du sport collectif ne sera pas facile à mettre en pratique

Déconfinement: la reprise du sport collectif ne sera pas facile à mettre en pratique
DAINA LE LARDIC.

Revêtus de leur plus beau training, les sportifs sont dans les starting-blocks depuis un moment déjà ! Et Sophie Wilmès vient de leur donner le « go », sous la forme d’entraînements, à l’extérieur uniquement, pour un groupe de 20 personnes maximum, et sous la surveillance d’un entraîneur. Voilà comment le sport amateur va pouvoir reprendre vie dès lundi prochain.

La réponse à une attente encore plus grande chez les jeunes qui, déjà bousculés par les nombreuses incertitudes qui planent autour de leur fin d’année scolaire, se réjouissent d’enfin retrouver leurs potes sur les terrains de sport. A entendre certains responsables de clubs sportifs, cette reprise sous haute surveillance sanitaire ne se fera toutefois pas à la vitesse d’un 400 mètres bouclé par les frères Borlée !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct