L'érosion du diesel continue sur le marché des carburants (fédération) (PRESS)

Chaque année, depuis 2016, la consommation de diesel comme carburant perd du terrain par rapport à l'essence. On est passé de 83 % de part de marché (entre 2010 et 2014) à 75 % en 2019. Cette érosion se traduit aussi en chiffres absolus. On est passé de 8,6 millions de m³ de diesel consommés en 2010 à 7,7 millions de m³ en 2019. Durant la même période, la consommation d'essence est passée de 1,7 million de m³ à 2,5 millions.

Malgré cette baisse, le diesel reste le carburant "numéro un" en Belgique et de très loin. Mais cette domination est due à l'importante flotte de camions, qui ne carburent quasi qu'au diesel.

"En ce qui concerne la consommation du diesel en Belgique on peut dire qu'environ 35 % vient des camions, et 65 % des voitures", précise la Fédération.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct