Coronavirus - Résultat dans le rouge pour KBC au premier trimestre

Durant le premier trimestre, les revenus à la juste valeur et liés au trading de KBC sont ressortis à -0,4 milliard d'euros, sous l'effet de différents facteurs de marché tels que la chute des marchés boursiers, l'élargissement des spreads de crédit et la baisse des taux d'intérêt à long terme.

Les revenus nets d'intérêts ont eux augmenté de 1% en glissement trimestriel et de 6% en rythme annuel.

"Dans l'ensemble, les volumes ont bien résisté en rythme annuel: sur une base comparable, les prêts et avances ont augmenté de 6%, les dépôts de 5% et les primes acquises des assurances non-vie de 7%. En revanche, les ventes des produits d'assurance vie ont diminué de 17% en rythme annuel", ajoute le CEO Johan Thijs.

Par division, le bénéfice net au premier trimestre baisse de 86 millions d'euros pour la Belgique, en diminution de 497 millions d'euros en glissement trimestriel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct