Les Belges ont pris deux fois moins de congés à cause du coronavirus

Pour les secteurs essentiels, la forte pression actuelle explique le peu de congés pris.
Pour les secteurs essentiels, la forte pression actuelle explique le peu de congés pris. - Belga.

Les Belges étaient nombreux à ne pas avoir pris de congés lors des vacances de Pâques cette année, ressort-il d’une enquête menée par le prestataire de services de ressources humaines Securex. Les ouvriers ont pris 60 % de vacances en moins en avril par rapport à la même période l’année dernière. Chez les employés, cette baisse est de 50 %.

En avril 2019, les ouvriers avaient pris 5 % de ces congés payés alors que les employés en avaient pris 8 %. Cette année, le pourcentage de congés pris en avril a chuté de façon spectaculaire : -59 % pour les ouvriers et -50 % pour les employés. Cela s’explique notamment par la forte pression qui existe sur les secteurs essentiels en ce moment et par le fait que de nombreuses personnes sont au chômage temporaire. Cela contraste fortement avec le premier trimestre de 2020, au cours duquel les congés pris par les ouvriers n’ont diminué que de 4 % et ont même augmenté de 2 % pour les employés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct