C’est du belge: Guy Goffette revient, les bras chargés de poèmes éclopés

Goffette, qui vient de publier un texte sur Rops, prépare en ce moment une anthologie de Verlaine.
Goffette, qui vient de publier un texte sur Rops, prépare en ce moment une anthologie de Verlaine. - Roger Milutin.

On n’avait plus vraiment de nouvelles de lui. Depuis déjà quatre ans. Guy Goffette nous revient enfin, en ce drôle de printemps, qu’il traverse comme tout le monde : confiné depuis deux mois à Lacuisine, en sa Gaume natale, après avoir quitté Paris dans la précipitation, alors que son livre, Pain perdu, venait d’être placé en librairie, cinq jours avant le début du confinement.

On n’avait plus de nouvelles, et pour cause : en 2016, le poète fut frappé d’un AVC, qui l’a immobilisé pendant trois ans, nous apprend-il cette semaine au téléphone. « J’en suis aujourd’hui sorti, totalement, mais pendant très longtemps je n’ai pas écrit. Mon éditeur (Gallimard) me demandait régulièrement de lui donner quelque chose, et je n’avais rien. J’ai alors décidé de chercher parmi les poèmes qui traînaient dans mes vieux papiers, et que j’avais pendant longtemps écartés, soit parce qu’ils n’entraient pas dans un recueil ponctuel, soit parce qu’il leur manquait un vers. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct