Coronavirus - KBC va réduire ses coûts, mais ça n'inquiète pas trop les syndicats

KBC a enregistré au premier trimestre une perte de 5 millions d'euros, essentiellement à cause de l'impact de l'épidémie de coronavirus. Le groupe va dès lors réduire ses coûts cette année, ceux d'exploitation devraient être réduits de 3,5%, à la place de l'augmentation initialement prévue de 1,6%.

Le patron Johan Thijs a indiqué jeudi que des économies seraient automatiques en raison des mesures prises pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus. "Nous travaillons principalement à distance et nous ne voyageons plus. En temps normal, j'aurais voyagé pour présenter nos résultats aux investisseurs, mais personne ne prendra l'avion demain. Nos frais de voyages sont donc pratiquement nuls." L'arrêt de certain projets - pas dans la numérisation du groupe - aura un impact sur des contrats intérimaires et les collaborateurs externes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct