La consultation sur les déchets nucléaires irrite les deux Luxembourg

Deux zones frontalières concernent cette consultation, ce qui a fait réagir le ministère de l’Environnement luxembourgeois.
Deux zones frontalières concernent cette consultation, ce qui a fait réagir le ministère de l’Environnement luxembourgeois. - D.R.

Nucléaire, non merci ! En province de Luxembourg et dans le sud-namurois, le communiqué envoyé mardi par le ministère grand-ducal de l’Environnement, du Climat et du Développement durable à propos du stockage géologique de déchets nucléaires en région transfrontalière, a fait l’effet d’une petite bombe… à retardement. Ecolo, le PS et le CDH ont réagi dans le même sens, et les réseaux sociaux ont embrayé. Le syndrome « nimby » a vite éclaté, limitant le dossier à la région gaumaise et à celle de Neufchâteau, nombre de citoyens voyant aussi débarquer un dossier explosif en plein confinement, ce qui limite les échanges et débats contradictoires directs. Le fantôme déconfiné de la 5G a laissé des traces dans l’esprit des élus en province de Luxembourg, qui ont voici quelques jours peu apprécié que Proximus leur impose cette nouvelle norme de télécommunication mobile…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct