Ryad Merhy: «Je vois encore mes abdos»

Des gants, oui, mais pas pour lutter contre le coronavirus...
Des gants, oui, mais pas pour lutter contre le coronavirus... - Belga

Ryad, ce samedi était prévue une défense de votre titre de champion du monde WBA ad interim des poids lourds-légers au Spiroudôme face à un adversaire qui était encore à déterminer. Comment avez-vous vécu l’annonce de l’annulation de ce rendez-vous ?

Je m’y attendais car on avait senti l’évolution des choses et c’était de toute façon le bon choix dans l’attente que la situation s’éclaircisse. Il fallait avant tout prendre les mesures de sécurité qui s’imposaient et laisser le temps au temps.

La boxe sera sans doute l’un des derniers sports à pouvoir reprendre. On parle de septembre pour les entraînements et décembre pour les compétitions. Comment composez-vous avec cette incertitude ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct