Déconfinement: difficile de se départir d’une forme d’anxiété

Déconfinement: difficile de se départir d’une forme d’anxiété
Photo News.

Cela fait un peu plus de six semaines en confinement et quasi deux en pré-déconfinement. Huit semaines qui nous ont paru des mois avec aujourd’hui, l’impression de sortir dehors comme on s’extrait d’une grotte : en clignant des yeux, en regardant à gauche et à droite avec prudence et anxiété. On avait pensé qu’on ferait nos premières sorties avec plaisir, on ne va pas se mentir : ce n’est pas vraiment le cas. On rentre déboussolé, épuisé de ces premières retrouvailles avec l’ancien monde où l’on s’est rendu compte que rien n’est vraiment pareil. Et on a du mal à l’encaisser.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct