Coronavirus: le risque de contamination via le sable ou l’eau de mer très faible

Coronavirus: le risque de contamination via le sable ou l’eau de mer très faible
Photo News

Le risque de contamination au Covid-19 par l’eau de mer ou le sable est très faible, ressort-il d’une enquête menée sur les risques de contamination à la côte belge l’été prochain par l’Institut flamand de la Mer (VLIZ) en collaboration avec l’université de Gand et la province de Flandre occidentale. Le virus pourrait par contre plus facilement se propager par contact avec les déchets récemment abandonnés.

Le virus ne survit pas dans l’eau de mer. Ce n’est qu’avec une pluie abondante que les eaux usées non traitées pourraient se retrouver dans la mer et qu’une contamination serait possible.

Le virus étant sensible à la chaleur et à la déshydratation, il ne peut survivre dans le sable sec.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct